Aménagement

Moore et son mouton à Five pattes

Par Alexandre Foatelli | le | Archi & space planning

Afin d’assurer la succession de L’Appartement, son siège iconique du Sentier, Moore était à la recherche d’une perle rare. Un lieu où l’entreprise de design pourrait créer dès la conception des bureaux correspondants à son ADN. C’est chose faite avec le Five, sa nouvelle adresse. Découverte.

À l’aune de la décennie 2020, Moore troque son Appartement pour le Five, un opus de 1 200 m². - © Moore Design
À l’aune de la décennie 2020, Moore troque son Appartement pour le Five, un opus de 1 200 m². - © Moore Design

Depuis 2021, Moore design les espaces tertiaires d’entreprises telles que AIG, Midas ou encore Enedis. Cependant, la société fondée en 2012 n’en n’oublie pas de porter une attention particulière à ses propres locaux, comme en témoigne son siège social emblématique sobrement baptisé L’Appartement Moore. À l’aune de la décennie 2020, changement de décor : Moore troque son Appartement pour le Five, un opus de 1 200 m², véritable opportunité de concevoir une vitrine des savoir-faire de l’entreprise.

Ce nouveau QG de devait prendre le relais d’un site devenu iconique, qui recevait plus de 400 visites en cinq ans d’existence. « L’Appartement était à la croisée des chemins entre un showroom, un siège social et un espace de vie », décrit Manon Lemercier, responsable Marketing & Communication chez Moore. Fin 2020, le contexte immobilier parisien post-Covid offre une opportunité à Moore de changer d’air. Enfin, tout est relatif : les 40 collaborateurs effectuent les quelque 700 mètres qui séparent la rue du Sentier et le 5 de la rue Bachaumont, l’ancienne demeure des Editions Jalou (L’Officiel, Jalouse).

Du 5 au Five

Pour la petite histoire, il s’agit de l’unique bâtiment que Julien Diard, fondateur et DG de l’agence de design, a visité. Un coup de cœur qui s’explique par le potentiel du lieu : « L’immeuble était encore en reconstruction au moment de la signature du bail, avec une surélévation de deux étages, ce qui nous a permis de coconstruire avec le bailleur l’ensemble des aménagements intérieurs », indique Manon Lemercier. Une situation qui explique que les équipes de Moore n’ont emménagé qu'à l’automne 2021, neuf mois après la prise à bail. Achevée, l’adresse connue désormais sous le nom de Five propose 1 200 m² répartis sur sept niveaux - dont un est sous-loué par Moore à une autre entreprise.

Grâce à ce travail de co-construction, Moore a pu faire en sorte que ce nouvel écrin corresponde totalement à l’ADN de la marque. « Il fallait que ce lieu soit très accueillant, créatif et regroupe du mobilier des fabricants que nous préconisons à nos clients », énumère Manon Lemercier. Le Five fait ainsi la part belle aux espaces de réunion et de convivialité pour favoriser les échanges et les rencontres dans un cadre agréable. Comme le flex office était déjà en vigueur chez Moore, bien avant le Covid, la configuration du Five se prête à un turnover des postes de travail.

Services compris

Sur le volet des services aux collaborateurs, Moore a organisé un workshop au moment de son déménagement pour bien comprendre les besoins en la matière et identifier ce qui fonctionnait ou non. « Beaucoup d’idées ont émergé de cette consultation : un rooftop, une salle de sport, les manières de se déplacer, cite Manon Lemercier. Nous avons également mis l’accent sur la dimension technologique, à l’instar du badge que nous mettons à disposition des visiteurs réguliers pour accéder à un étage spécifique. » Pour organiser le flex office, une application de réservation des espaces de travail est disponible. Outre la salle de sport tant désirée, le Five comporte une cuisine équipée en « open bar » toute la journée.

Ce projet présente aussi une dimension éco responsable. L’immeuble est certifié Breeam grâce à l’automatisation de son éclairage ou encore l'éco conception de son système de climatisation. Par ailleurs, Moore insère des matériaux éco conçus au travers de deux marques : Le Pavé, qui recycle les déchets plastiques des poubelles jaunes pour créer du mobilier, et Fabrik, qui conçoit des briques acoustiques à partir de vêtements usagers.

Le nouveau siège de Moore semble avoir rempli le contrat, puisque les collaborateurs ne regrettent pas leur ex-Appartement et que le site avait déjà reçu plus de 500 visiteurs six mois après son ouverture. En mars dernier, le Five a reçu une médaille de bronze aux trophées Worknight.

Transférer cet article à un(e) ami(e)