Aménagement

En bref : Nexity certifié Great Place To Work, Morning dans le 7e, Foodles entreprise à mission…

Par Alexandre Foatelli | le | Mobilier & équipements

Républik Workplace Le Média vous propose une sélection d’actualités des prestataires de l’écosystème avec Nexity, Morning et Foodles.

Retour sur les dernières actualités de l'écosystème workplace, côté prestataires. - © Getty Images/iStockphoto
Retour sur les dernières actualités de l'écosystème workplace, côté prestataires. - © Getty Images/iStockphoto

L’environnement de travail de Nexity certifié

Une nouvelle fois après 2020, Nexity a reçu la certification Great Place To Work, décernée par l’organisme éponyme. L’entreprise aux 11 000 collaborateurs s'étaient placés troisième au classement Best Workplaces France 2021 dans la catégorie des plus de 2 500 salariés.

« Il n’y a pas de satisfaction client, sans satisfaction collaborateur. Bien sûr, nous avons encore des points d’amélioration. Les clients exigent le meilleur de nous-mêmes et attendent une qualité de produits et de services irréprochable. Là aussi, nous progressons et nous ne lâcherons rien », commente Véronique Bédague, directrice générale de Nexity.

Morning inaugure son centre du 7e arrondissement

Annoncée l’an dernier, l’ouverture du centre Morning Pont de l’Alma est désormais effective. Il s’agit de la première incursion de l’opérateur dans le 7e arrondissement de Paris. Cet espace de 2 500 m² sis au 19 rue Cognacq-Jay propose six étages pour accueillir quelque 300 coworkers.

En plus de ces postes de travail, le centre dispose de nombreux services et équipements annexes : salle de sport, café comptoir, grands salons, salles de réunion équipées et espace évènementiel.

Foodles devient entreprise à mission

La foodtech Foodles annonce son nouveau statut d’entreprise à mission, obtenu à la suite d’une stratégie environnementale ambitieuse. L’entreprise affiche en effet un deuxième bilan carbone - selon la méthodologie carbone de l’Ademe et Agribalyse - plein de promesses, révélant une diminution de 22,5 % du poids carbone par repas distribué.

Dans la continuité de cet engagement, Foodles travaille d’ores et déjà sur de nouveaux chantiers avec pour objectif de réduire encore de 10 % l’empreinte carbone de leurs repas à horizon 2023.

Transférer cet article à un(e) ami(e)