Rh

En bref : Frichti débarque au bureau, auum lève 7 M€, la STE optimise sa collecte de data…

Par Alexandre Foatelli | le | Qvt

Républik Workplace Le Média vous propose un récapitulatif des actualités des prestataires de l’écosystème avec Frichti, Société de la Tour Eiffel & Egide Informatique, auum et Myr.ai.

Retour sur les dernières actualités de l'écosystème workplace, côté prestataires. - © Getty Images/iStockphoto
Retour sur les dernières actualités de l'écosystème workplace, côté prestataires. - © Getty Images/iStockphoto

Frichti s’attaque à la restauration d’entreprise

Frichti At Work, la nouvelle marque de Frichti dédiée aux entreprises, part à la conquête du marché de la restauration en entreprise grâce à des services inédits. Comptant déjà parmi les leaders du marché français avec son offre de Cantine 2.0 adoptée par plus de 6 000 entreprises, Frichti at Work y adjoint une solution physique, la Cafet’, avec un espace dédié et personnalisé dans l’entreprise géré par des hôtes.

En outre, cette nouvelle offre comprend de nombreux services inédits : un Coffee shop avec une offre de cafés, de petits-déjeuners et de snacks préparée par un barista ; une cuisine ouverte proposant des plats chauds cuisinés sur place par un chef ; une offre Traiteur proposant des cocktails, dégustations, plateaux-repas et afterworks, ou encore la possibilité de se faire livrer ses courses au bureau grâce au supermarché Frichti.

Auum : 7 millions d’euros contre le gobelet en plastique

La startup industrielle Auum annonce une levée de fonds de 7 millions d’euros auprès de Starquest et Founders Future, également suivie par son investisseur historique Maif Impact. Des Business Angels stratégiques, tels que les fondateurs de la société Foodles, complètent le tour de table. 

Grâce à cette levée de fonds, auum souhaite encore accélérer la commercialisation de sa auum-S pour atteindre 1 000 machines signées d’ici fin 2022, avant de viser le double en 2023. La startup ne compte pas se limiter au marché français. Après une première ouverture sur le marché européen avec la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg, elle souhaite poursuivre son expansion en ouvrant de nouveaux marchés dès 2023.

Pour servir cette croissance, auum va investir dans son outil industriel avec un nouveau centre de production de 1 300 m² en région parisienne et des investissements importants sur la ligne d’assemblage.

Egide Informatique aide la Société de la Tour Eiffel sur sa data

La Société de la Tour Eiffel (STE) s’appuie sur Egide Informatique pour renforcer sa stratégie de collecte de données. L’atteinte des objectifs fixés par le décret tertiaire ont placé la valeur verte des actifs immobiliers au cœur des stratégies d’investissement des sociétés foncières. C’est dans ce contexte que la STE a fait appel à l’expertise d’Egide Informatique, filiale du groupe DL Software et éditeur de logiciels dédiés à la gestion du parc immobilier. 

Les deux sociétés ont travaillé en étroite collaboration pour créer My Even, une solution qui permet de collecter les informations de l’ensemble des bâtiments et, par extension, de collecter l’ensemble des informations répondant aux besoins et contraintes du décret tertiaire (surface des lots et de l’immeuble, nombre de lots, entités fonctionnelles assujetties, etc). 

Myr.ai ambitionne de rendre la propreté high tech

Alors que le secteur de la propreté est à la fois le moins digitalisé et concerne absolument toutes les organisations, Myr.ai parie sur une plateforme technologique « phygitale » pour redéfinir les espaces de travail. En modélisant en 3D chaque espace physique et en le nourrissant de données grâce à des objets connectés, capteurs et robots, la startup propose une solution hybride. L’objectif est simple : rendre les espaces de travail autonome, aussi bien dans leur gestion quotidienne - entretien, maintenance, fournitures, sécurité… - que dans leur gestion humaine - occupation des espaces, gestion des demandes et tâches…

La jeune entreprise compte déjà une centaine de clients en France et à l’international, avec une solution notamment déployée chez quelques grands comptes - comme Nexity - sur des sites pilotes pour faire face aux nouveaux enjeux liés à l’entretien de leur parc immobilier. Avec sa solution, Myr.ai annonce réduire de 80 % l’empreinte carbone des bâtiments et des entreprises.

Transférer cet article à un(e) ami(e)