Rh

[INFOGRAPHIE] Les Français sont-ils toujours attachés à leurs bureaux ?

Par Alexandre Foatelli | le | Modes de travail

Quelles sont les attentes des collaborateurs français vis-à-vis de leurs espaces de travail ? M2DG, spécialiste de l’immobilier de bureaux qui réinvente l’expérience sur les lieux de travail, dévoile une étude sur le rapport des actifs français et leurs bureaux, réalisée en collaboration avec YouGov. Selon celle-ci, les bureaux occupent encore une grande place dans le cœur des salariés sur le territoire. Zoom sur leurs priorités et préoccupations en matière d’aménagement de bureaux.

Les Français sont majoritairement satisfaits de leurs espaces de travail. - © Getty Images/iStockphoto annebaek
Les Français sont majoritairement satisfaits de leurs espaces de travail. - © Getty Images/iStockphoto annebaek

En plein contexte de questionnement autour des bureaux, de leur attractivité et de leur rôle à l’heure de l’hybridation des modes de travail, M2DG, accompagnateur des entreprises dans leurs besoins de transformation, livre une étude sur le rapport entre les actifs français et leur environnement de travail. Cette enquête a été réalisée par YouGov France sur 1 010 personnes représentatives des actifs en poste français âgés de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France entre le 29 mars et le 5 avril 2022.

Des bureaux globalement satisfaisants

Des bureaux globalement satisfaisants - © Républik Workplace
Des bureaux globalement satisfaisants - © Républik Workplace

Premier enseignement, la grande majorité des salariés (68 %) se considèrent satisfaits de leurs bureaux et des espaces de vie communs proposés par leurs entreprises. Cependant, l’étude souligne qu’un quart des Français (25 %) ne le sont pas. « Cela peut être dû à une transition encore lente de leurs entreprises ou un manque de considération pour cette problématique du fait du travail à distance renforcé », avance les auteurs. Il apparaît donc essentiel que les entreprises prennent cette problématique à bras-le-corps et opèrent leur transition pour améliorer le bien-être de leurs collaborateurs, notamment via un espace de bureau aménagé en fonction de leurs besoins. 

Quels besoins ?

Le cadre de travail apparaît comme un critère important pour les salariés ou candidats. En effet, 80 % des Français considèrent que ce dernier a un réel impact dans leur prise de décision face à un nouvel emploi. Ce choix est d’autant plus marqué chez les 18-34 ans, puisque 87 % d’entre eux le décrivent comme un critère décisif.

Dans une ère où la crise environnementale fait partie du quotidien, les bureaux et leur aménagement ont aussi un rôle à jouer. Les Français interrogés en sont majoritairement convaincus, puisque 62 % des interrogés se sentiraient plus motivés de se rendre sur leur lieu de travail si celui-ci avait un impact positif sur l’environnement.

Comment motiver les Français à retourner au bureau ?

#1 : Profiter d’espaces de travail pensés pour échanger et collaborer avec ses collègues, ou s’isoler, est la principale motivation pour 43 % des interrogés, avec une majorité chez les femmes : 48 % d’entre elles contre 38 % pour les hommes.

#2 : Bénéficier d’un espace de travail confortable et convivial, et se sentir « comme à la maison » est essentiel pour 24 % des Français.

#3 : L’accès à des aménagements pratiques comme des douches ou des salles de sieste représente une motivation supplémentaire pour 13 % des actifs français, avec un intérêt plus marqué chez les hommes (17 % contre 9 % chez les femmes).

Dans le même temps, moins de la moitié des salariés (48 %), seulement, se disent satisfaits de leur cadre de travail à la maison, et des outils mis à leur disposition pour travailler efficacement à distance. L’étude révèle par ailleurs qu’1/3 des Français (33 %) ne télétravaillent pas.

Quels éléments pour le bureau de demain ?

Pour 47 % des Français interrogés, l’élément majeur est la mise en place d’outils favorisant une consommation d'énergie plus raisonnée : des systèmes de domotique pour gérer efficacement la lumière, le chauffage, etc. Viennent ensuite des éléments en lien avec la propreté et la sécurité sanitaire : la bonne aération des lieux avec des purificateurs d’air nouvelle génération pour 46 % des actifs et un système de désinfection des bureaux pour 30 % d’entre eux.

Les outils de réalité virtuelle pour permettre à chacun de se réunir au sein d’un même espace ou les solutions de reconnaissance faciale aux entrées pour assurer plus de fluidité et de sécurité arrivent en 4e et 5e position pour respectivement 20 % et 17 % des sondés.

Quels éléments pour le bureau de demain ? - © Républik Workplace
Quels éléments pour le bureau de demain ? - © Républik Workplace

Le métaverse, un sujet clivant

Si les outils de réalité virtuelle sont attendus par une certaine part des actifs français, près de la moitié des sondés (47 %) se déclare aujourd’hui « pas intéressée » pour échanger avec leurs collègues et assister à des réunions de travail dans le métaverse, notamment en période de télétravail. Dans le même temps, ce sont 40 % d’entre eux qui seraient intéressés par cette solution, et notamment sur les tranches d’âge les plus jeunes.

« Il ne fait donc aucun doute que cette technologie sera à terme de plus en plus plébiscitée dans le milieu professionnel, même s’il est encore un peu prématuré de savoir la forme que cela prendra », prédit l’étude. À voir comment les entreprises adopteront, ou non, cette technologie dans leur stratégie workplace.

Transférer cet article à un(e) ami(e)