Aménagement

Pourquoi les coûts d’impression en entreprise explosent ?

Par Alexandre Foatelli | le | Mobilier & équipements

La nouvelle enquête d’Epson sur l'état du marché révèle que les coûts d’impression montent en flèche à l’heure des environnements de travail flexibles et hybrides. Les parcs d’impression mixtes et improvisés, le manque d’adhésion aux politiques et l’impression à domicile facturée aux entreprises se combinent pour créer de nouveaux défis pour les responsables informatiques.

L’enquête d’Epson révèle que les coûts d’impression montent en flèche. - © Getty Images/iStockphoto
L’enquête d’Epson révèle que les coûts d’impression montent en flèche. - © Getty Images/iStockphoto

Plus cher pour des volumes amoindris. Selon une nouvelle étude commandée par Epson, 89 % des décideurs informatiques ont constaté une augmentation des coûts d’impression au cours des 12 à 18 derniers mois, alors que, dans le même temps, près de la moitié (45 %) ont signalé une diminution des volumes d’impression. Sous l’effet de l’explosion du travail hybride, les responsables informatiques ont enregistré une prolifération d’imprimantes utilisées au domicile des employés lorsqu’ils se sont mis à télétravailler (selon 53 % des répondants). En conséquence, la nécessité de gérer le volume d’imprimantes de marques différentes est désormais considérée comme une pression majeure par plus d’un tiers des responsables informatiques (37 %). D’autres ont vu les employés dépenser des sommes considérables en cartouches d’encre en raison de l’achat d’imprimantes standard conçues pour un usage domestique (70 %) et de l’absence de distinction entre les impressions professionnelles et personnelles, dont les entreprises supportent le coût (71 %).

Dans le même temps, le comportement d’impression change également. On s’attache de plus en plus à n’imprimer que les documents importants et les imprimantes sont soumises à un stress important à des moments clés où l’impression stockée est exécutée au fur et à mesure que les gens arrivant dans les bureaux. Ainsi, plus d’un tiers des personnes interrogées (38 %) soulignent ce stress important, et 64 % déclarent avoir vu des employés faire des heures supplémentaires en raison de l’indisponibilité de l’imprimante. En conséquence, près des deux tiers des responsables informatique (63 %) ont déclaré qu’ils apporteront des changements significatifs à la façon dont l’impression sera gérée à l’avenir : pour 52 % d’entre eux, il s’agira de réduire les besoins de maintenance des imprimantes, et pour 39 % de réduire les coûts tout en se concentrant sur la réalisation des objectifs environnementaux.

Impression durable et contrôle

Une tension majeure révélée par les répondants réside dans la difficulté de donner la priorité aux enjeux de durabilité tout en gérant les nouveaux défis causés par la transition soudaine vers des environnements de travail hybrides. L’étude révèle que 73 % des répondants affirment que les considérations de durabilité sont désormais prises en compte lorsqu’ils cherchent à investir dans des imprimantes.

Garder le contrôle du matériel d’impression pendant le travail à distance a été cité comme une pression clé par 75 % des personnes interrogées, 63 % admettant que l’informatique perd le contrôle du parc d’impression. Seulement 42 % des répondants indiquent avoir - dans une certaine mesure - le bon niveau de contrôle sur la décision d’achat et de gestion des imprimantes. « Retrouver ce contrôle sera un pas important vers la résolution des problèmes de coûts et de durabilité », souligne l’étude. Interrogés à ce sujet, 73 % des répondants affirment que la gestion et le contrôle du parc d’imprimantes font partie intégrante de leur politique en matière d’environnement et de développement durable.

« Les responsables informatiques ont été confrontés à une pression sans précédent au cours des dernières années, avec des équipes très sollicitées en matière de temps et de ressources, alors qu’elles s’efforçaient d’adapter les besoins en informatique et en impression à un nouveau monde du travail, résume Olivier Hanczyk, Chef de produits solutions d’impression professionnelles et solutions logicielles d’Epson France. De nombreuses personnes interrogées cherchent désormais à atténuer les bouleversements futurs et à devenir plus résilientes. S’adapter pour mieux soutenir la main-d’œuvre ne doit pas être un casse-tête, mais peut permettre de réaliser des gains d’efficacité et de productivité significatifs, et aider les entreprises à se remettre sur la voie des objectifs de durabilité. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)