Fm

[VIDEO] L’interview de Grégory Rouca : la « guerre des talents » touche-t-elle le secteur du luxe ?

Par Alexandre Foatelli | le | Services

En marge des trophées Worknight, Républik Workplace a interrogé plusieurs des jurés réunis pour l’occasion. Pour le deuxième opus de cette série d’interviews, nous recevons Grégory Rouca, directeur des services généraux de LVMH. Ce dernier met en avant l’importance accru des services généraux, notamment pour attirer et retenir les talents.

Les services généraux ont-ils pris plus d’importance avec la crise sanitaire du Covid-19 ? Selon Grégory Rouca, qui en a la charge pour LVMH, ces derniers ont en tout cas « eu un engagement très fort […] afin d’assurer la continuité de services aussi bien in situ qu’en télétravail ». Une période durant laquelle l’offre de services a dû « s’adapter en fonction de l’occupation des sites » et « s’étendre vers les télétravailleurs ».

Une nécessaire adaptation et extension du domaine du service contribuant à un contexte de « guerre des talents » réaffirmé. Un phénomène qui ne fait pas son apparition dans le secteur du luxe où il qui a « toujours été présent » rappelle Grégory Rouca. Dans cet état de fait, le directeur des services généraux de LVMH se donne pour objectif d’avoir « la souplesse d’une startup », malgré son statut de grand groupe, pour attirer et retenir les talents de demain.

Transférer cet article à un(e) ami(e)