Stratégies

Les mesures d’accompagnement en Île-de-France reculent légèrement au T3 2022

Par Alexandre Foatelli | le | Immobilier

Après avoir flirté avec le seuil des 25 %, les mesures d’accompagnement en Île-de-France ont enregistré un léger recul lors des deux derniers trimestres. Selon le GIE Immostat, l’indicateur s’établit à 23,8 % en moyenne sur les transactions de plus de 1 000 m².

23,8 %, c’est le taux moyen des mesures d’accompagnement au T3 2022 en Île-de-France. - © Pixabay
23,8 %, c’est le taux moyen des mesures d’accompagnement au T3 2022 en Île-de-France. - © Pixabay

D’après les données du GIE Immostat (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield), le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux de plus de 1 000 m² en Île-De-France reste stable au cours du troisième trimestre 2022, pour atteindre 23,8 % (-0,3 point par rapport au T2 2022). Les transactions de bureaux supérieures à 5 000 m² continuent de bénéficier d’un accompagnement plus important par rapport aux autres avec un différentiel de +3 points au T3 2022.

Le taux moyen des mesures d’accompagnement varie d’un secteur de marché à l’autre, de 15,8 % dans Paris Centre Ouest (Hors QCA) à 32,3 % à La Défense. Parmi les évolutions les plus importantes du trimestre, Immostat observe une hausse des accompagnements de 2,1 points dans Paris Nord Est. Dans le même temps, la durée ferme d’engagement des transactions de plus 5 000 m² atteint en moyenne 8,6 ans (+5 % en un an) et 6,5 ans (+2 % en un an) pour celles de 1 000 à 5 000 m².

Transférer cet article à un(e) ami(e)