Aménagement

[REPORTAGE] Direction La Maison RATP, visite guidée en 2 minutes

Par Alexandre Foatelli | le | Archi & space planning

La RATP a ouvert les portes de sa « Maison » à Républik Workplace Le Média pour une visite vidéo. Delphine Chailloux, directrice du programme de transformation des espaces tertiaires du groupe, nous présente les enjeux du projet et les réponses apportées dans l’aménagement conçu par ARP Astrance.

Entre les gares de Lyon et d’Austerlitz, la RATP occupe les murs de sa « Maison » depuis 1996. Avec l’avènement des nouveaux modes de travail, bien que l’entame du projet soit antérieure à la crise sanitaire de 2020, la Régie autonome des transports parisiens a souhaité réaménager complètement son siège social.

« Nous avions un enjeu clair de travailler autrement, de pousser à réfléchir à d’autres modes de management, à un travail plus transversal, plus collaboratif », décrit Delphine Chailloux, directrice du programme de transformation des espaces tertiaires du groupe.

L’attractivité de l’entreprise consituait aussi un levier important pour ce réaménagement. « Nos jeunes embauchés ont besoin aussi de modernité et ça passait par aussi un siège différent et aménagé de façon différente », souligne Delphine Chailloux. Le dernier enjeu est d’ordre économique. « Nous avons densifié en passant en espaces flexibles, sans bureaux affectés. Cela nous a permis de libérer un nombre de mètres carrés important en plein Paris », ajoute Delphine Chailloux. Et ce malgré le fait que le siège regroupe désormais 3 000 collaborateurs, contre 2 000 précédemment.

Pour répondre à ces enjeux, l’établissement public a donc fait le choix de passer en espaces dynamiques, et il a été accompagné par ARP Astrance dans la conception des nouveaux bureaux. Afin de réussir la transition vers ce nouveau mode d’organisation du travail, la Maison RATP recèle un certain nombre de services. À l’image de ces commodités, le Workcafé, qui a pris place à l’endroit de l’ancienne salle du conseil d’administration au 9e étage, avec vue sur la Seine.

« Nous avons aussi ouvert une salle de sport très récemment, une conciergerie, un kiosque digital, une restauration avec différentes offres possibles et des salles de déconnexion et de relaxation qui vont arriver en fin d’année », énumère Delphine Chailloux.

Transférer cet article à un(e) ami(e)