Rh

Avec le Pass Nomade, Neo-nomade et Covivo veulent démocratiser encore plus le recours au coworking

Par Alexandre Foatelli | Le | Modes de travail

Afin de répondre aux besoins de flexibilité des entreprises, Neo-nomade et Covivio s’associent pour lancer le Pass Nomade. Par ce biais, les clients de Covivio pourront avoir accès à une large palette d’offre de coworking.

Avec le Pass Nomade Neo-nomade et Covivio veulent répondre au besoin de flexibilité des entreprises. - © Getty Images/iStockphoto
Avec le Pass Nomade Neo-nomade et Covivio veulent répondre au besoin de flexibilité des entreprises. - © Getty Images/iStockphoto

L’année 2023 commence à peine et force est de constater que, pour l’heure, le « retour à la normale », à savoir le fait que le télétravail reprendrait une place anecdotique dans le quotidien des entreprises, ne s’est pas produit. Avec des modes de fonctionnement hybride alliant présence au bureau et un éventail d’autres options (home office, coworking, voire réservation d’un espace pour un usage au cours de la journée), les entreprises peuvent faire face à un fort besoin de flexibilité dans leur offre de solutions immobilières afin de s’adapter et de satisfaire leurs talents. Conscients de cette situation, Covivio et Neo-nomade lancent le Pass nomade, un partenariat qui entend démocratiser encore plus le recours aux tiers-lieux pour des usages variés.

1 Pass pour plus de 1 500 espaces

Le Pass Nomade est une déclinaison du Pass Coworking que Neo-nomade développe depuis cinq ans. « Il s’agit d’une plateforme qui rassemble la quasi-totalité des espaces de coworking français, soit plus de 1 500 espaces et qui permet à des collaborateurs en entreprises d’utiliser ces tiers-lieux, que ce soit pour une heure, une demi-journée ou une journée », décrit Nathanaël Mathieu, cofondateur et président de Neo-nomade. La plateforme regroupe des espaces de travail en open space, des salles de réunion ou des bureaux privatifs partout en France, hébergés dans les espaces de coworking. « Avec le Pass Nomade, on intègre et on met à la disposition de Covivio cet outil, afin que cela s’intègre à sa gamme de services offerts à l’ensemble de ses clients existants ou à venir », complète Nathanaël Mathieu.

Du côté de l’opérateur, il est devenu « important de proposer aux entreprises-clientes l’accès à un réseau de tiers-lieux », souligne Céline Leonardi, directrice Commercialisation et Design UX chez Covivio et directrice de Wellio, la branche de bureau flexible de Covivio. Conviction appuyée par le dernier Baromètre des implantations tertiaires en France, produit par l’Association des directeurs immobilier (ADI) et EY. En outre, Covivio « a confiance en la technologie de Néo-nomade », puisque les deux entités affichent déjà une collaboration de sept années. Néo-nomade s'était notamment impliqué dans les réflexions lors de la création de Wellio. Cette brique de services ne sera pas automatiquement incluse dans les contrats entre Covivio et les utilisateurs, mais sera à leur disposition si ces derniers la sollicitent. Le Pass Nomade sera en complément de l’offre de tarif préférentiel sur les neuf sites Wellio (sept en France et deux à Milan), dont disposent déjà les clients de la foncière.

Entre 100 et 130 euros/mois/utilisateur

Concrètement, les entreprises qui veulent souscrire au Pass Nomade devront s’acquitter d’une licence entre 10 et 15 euros/utilisateur/mois selon le volume. Cela leur ouvre l’accès à l’ensemble du service de la plateforme, de la réservation aux supports techniques. « Sur la centaine de clients qui ont recours au Pass Coworking existant, on observe que les dépenses moyennes sont de l’ordre de 100 à 130 euros/utilisateur/mois, pour un volume allant de 10 à 15 % des collaborateurs d’une société », indique Nathanaël Mathieu.

Parmi utilisateurs de la plateforme figurent déjà Generali, Capgemini, la Région Ile-de-France. Ayant des publics cibles assez proches, à savoir des grands comptes et des scale-ups en recherche de services à destination de leurs collaborateurs et de leur qualité de vie, Neo-nomade et Covivio espèrent démultiplier la visibilité de ces solutions agiles auprès de ces organisations.

Ambitions croisées

À travers ce premier partenariat avec un grand acteur de l’immobilier tertiaire, Neo-nomade entend faire grandir son impact en répliquant ce modèle avec d’autres acteurs. « Nous avons des velléités de nous associer à d’autres foncières, à des commercialisateurs et d’autres acteurs en contact avec les entreprises. Nous collaborons déjà avec BNP Paribas Real Estate, et nous avons des discussions avec des fournisseurs d’avantages salariés comme Sodexo, énumère Nathanaël Mathieu. L’ambition est de ne plus seulement être des intermédiaires, mais que notre technologie soit au cœur de la digitalisation de l’immobilier. »

Pour Covivio, le lancement du Pass Nomade marque aussi une volonté de devenir un conseil à part entière de la définition des stratégies immobilières des entreprises. « Lorsque des directions immobilières viennent à nous au départ avec une recherche très générique pour un siège social, nous sommes désormais en mesure d’ouvrir un dialogue pour les aider à poser un diagnostic sur leurs besoins réels et les aider à y voir plus clair, expose Céline Leonardi. Les arbitrages entre le nombre de mètres carrés nécessaires et les manières de gérer la flexibilité ou le nomadisme sont complexes à faire, et nous pouvons leur proposer des solutions packagées pour répondre au mieux à leurs besoins ». L’avenir dira si l’enthousiasme des entreprises sera au rendez-vous.

Transférer cet article à un(e) ami(e)