Fm

Sitowie se donne les moyens de révolutionner la maintenance prédictive en levant 1,7 million d’euros

Par Alexandre Foatelli | le | Multitechnique

La solution de maintenance prédictive Sitowie annonce sa première levée de fonds, à hauteur de 1,7 million d’euros auprès de plusieurs investisseurs. Objectif : mieux lutter contre le réchauffement climatique, tout en améliorant la rentabilité financière des actifs immobiliers grâce à une plateforme SaaS innovante et ergonomique.

Pauline Koch, CEO de Sitowie. - © Cécile Muzard Photographe
Pauline Koch, CEO de Sitowie. - © Cécile Muzard Photographe

Pour sa première levée de fonds, Sitowie annonce avoir réuni 1,7 million d’euros auprès du PRVF géré par Karista, de Paris Business Angels, de Femmes Business Angels ainsi que des sociétés d’investissement WinEquity et Unico. La startup francilienne a pour ambition d’accélérer son développement en France et de mettre à disposition des acteurs de l’immobilier et des gestionnaires de parc une solution permettant de prédire la dégradation de leurs actifs et de prolonger la durée de vie des bâtiments, tout en luttant contre les émissions de carbone. Elle compte d’ores et déjà plusieurs clients : bailleurs sociaux, collectivités, foncières, directions immobilières…

« Cette levée nous permet de nous développer en France auprès des bailleurs privés et publics. En outre, nous avons pu rendre la plateforme exhaustive sur deux axes : traiter désormais les équipements et l’intérieur des bâtiments, et élargir le périmètre d'étude à l’impact carbone et énergie, en plus de l’impact budgétaire, pour les intégrer dans l’optimisation du plan de travaux », détaille Pauline Koch, CEO de Sitowie.

Créée en 2018 par Pauline Koch - architecte de profession et diplômée de l’École des Ponts ParisTech - la startup regroupe aujourd’hui une équipe d’une quinzaine de collaborateurs aux profils techniques et scientifiques (docteurs en simulation numérique, matériaux, génie civil, développeur…).

Vieillissement intelligent des bâtiments

De nombreux professionnels de l’immobilier en France prennent la mesure du défi du vieillissement de leurs actifs immobiliers. Pour autant, comment lutter contre ce problème ? Quel est le budget optimal pour bien entretenir un parc ? Dans un budget contraint, comment s’y prendre ? Comment fiabiliser les plans de travaux et réduire considérablement les dépassements budgétaires ? Est-ce que les travaux programmés vont apporter des économies substantielles et le ROI attendu ?

Autant de questions auxquelles Sitowie tente d’apporter une réponse avec une solution concrète à destination des entreprises gérant un parc immobilier. La startup commercialise une plateforme SaaS nommée Predibat qui permet, à partir des données existantes chez le client, de générer automatiquement un référentiel technique structuré autour d’une maquette BIM simple, mais suffisante en exploitation. Les jeux de données sont complétés par de l’open data. À partir de ce référentiel, l’utilisateur a accès à des scores de risques et de dégradation actuels et futurs pour chaque composant. Grâce à l’outil, l’entreprise-cliente dispose d’une première stratégie de travaux optimisé en fonction d’un budget cible - stratégie qu’elle peut amender au besoin.

Une solution qui permet à la fois de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique (Sitowie met en avant une réduction pouvant aller jusqu’à 34 % de l’empreinte carbone des bâtiments) et d’améliorer la rentabilité financière des actifs immobiliers (35 % d’économies sur les budgets de maintenance et d’investissement).

« Les professionnels de l’immobilier doivent impérativement se mobiliser pour la planète et pour eux-mêmes. Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie : il représente 43 % des consommations énergétiques françaises. Il produit chaque année plus de 120 millions de tonnes de dioxyde de carbone, soit près du quart des émissions nationales, d’après le ministère de l’environnement. Il existe désormais des solutions fiables, économiques et performantes pour assurer une plus grande durabilité et rentabilité des bâtiments. C’est d’autant plus important dans le contexte actuel de pénurie. Allons-y ! », exhorte Pauline Koch, CEO de Sitowie.

« Le secteur de la construction est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre, mais peu de solutions s’attaquent au parc existant et au cycle de vie du bâtiment post construction. La solution Sitowie est au cœur des préoccupations des acteurs de l’immobilier : rendre le bâtiment plus durable tout en maitrisant les coûts de maintenance pouvant représenter jusqu’à 80 % des coûts d’un projet le long du cycle de vie. Nous sommes fiers d’accompagner Pauline et Sitowie dans ce projet ambitieux », commente Benjamin Zerbib, directeur d’investissement chez Karista.

Transférer cet article à un(e) ami(e)