Aménagement

La Maison Sanofi, des bureaux comme à l’hôtel

Par Alexandre Foatelli | le | Archi & space planning

Au terme d’un processus entamé en 2019, Sanofi a intégré sa nouvelle Maison début novembre. Pour le groupe pharmaceutique, ce projet immobilier correspond à la vision de sa direction générale, qui voulait créer un lieu adapté aux nouvelles manières de travailler et un symbole de l’hospitality management.

Sanofi a intégré sa nouvelle Maison début novembre. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace
Sanofi a intégré sa nouvelle Maison début novembre. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace

À l’instar de la RATP, Sanofi a nommé son nouveau QG (la rénovation dans le cas de la régie de transport) « Maison ». Par ce terme, les entreprises souhaitent marquer l’attention portée au confort des collaborateurs et le niveau de services. Une volonté que la firme pharmaceutique a poussée loin, opérant une bascule tangible du facility management à l’hospitality management.

« Notre précédent siège était correct, mais il avait fait son temps. Nous recherchions un siège adapté aux nouvelles pratiques du travail, notamment l’aspect collaboratif, et nous avons signé le contrat pour cet immeuble en 2019, relate Paul Hudson, DG de Sanofi. Le Covid n’a fait que confirmé ce besoin, mais nous souhaitions en plus créer un lieu engageant pour les collaborateurs, un lieu où tous les visiteurs se sentent bien reçus et disposent d’un haut niveau de services. »

Le site a une capacité d’accueil de 700 personnes. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace
Le site a une capacité d’accueil de 700 personnes. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace

Afin de conduire cette (r)évolution, Sanofi est allé recruter un ponte de l’hôtellerie, Yves Wencker, directeur successif de plusieurs établissements à travers le monde - et dernièrement à la tête de l’Hôtel Raphael, dans le 16e arrondissement de Paris.

Vision hotellière

« Quand Sanofi a fait appel à moi, j’ai eu du mal à comprendre la vision de la direction générale pour ce projet. En visitant le site, je l’ai comprise », glisse le directeur de la Maison. Ce site, au 46 avenue de la Grande Armée, a une histoire et une identité. Construit dans un style Eiffel au début du XXe siècle, le bâtiment a été le siège d’une entreprise de fabrication de pièce pour l’aéronautique, puis le showroom de la marque Mercedes-Benz avant de loger un temps une succursale de la CCI. Sanofi y a mené un profond travail de restructuration, tout en sauvegardant l’esprit du lieu sur la façade et des éléments intérieurs tels que les poteaux de métal rivetés.

La vue sur les toits de Paris depuis le 7e étage. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace
La vue sur les toits de Paris depuis le 7e étage. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace

L’aspect hôtelier de la Maison Sanofi se ressent dès l’entrée, où le personnel d’accueil va à la rencontre des visiteurs sans la formalisation d’un desk. « La sécurité n’est pas oppressante, ce qui un des premiers facteurs du sentiment de bienvenue », souligne Yves Wencker. En matière de services, le site dispose de plusieurs points de food & beverage : le café de l’Atelier eu rez-de-chaussée, un espace de restauration avec un four à pizza et terrasses extérieures au 7e étage, et des tisaneries à chaque étage. Le bâtiment est structuré en trois parties : les tisaneries font la jonction entre les plateaux dynamiques, dévolus au travail collaboratif et situés côté Grande Armée, et les plateaux dédiés au travail individuel avec des quiet zones, aménagés côté rue Brunel », décrit le directeur du site.

Une des quiet zones. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace
Une des quiet zones. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace

Chacun des lieux informels sont animés par du personnel. « Nous voulions générer une proximité humaine avec les salariés, qu’ils puissent avoir un contact avec ceux qui procurent un service », précise Yves Wencker. Le résultat de l’aménagement de ces espaces d’agréments et d’un mobilier varié est un environnement de travail cosy et chaleureux.

L’espace de restauration au 7e étage est équipé d’un four à pizza. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace
L’espace de restauration au 7e étage est équipé d’un four à pizza. - © Alexandre Foatelli/Républik Workplace

Exigences

Pour mener la transformation du FM à l’hospitality management, il a bien sûr fallu embarquer les prestataires, à savoir Sodexo (FM) et Exalt (filiale de Compass, pour la restauration). « Notre cahier des charges auprès d’eux était très exigeants, et ils ont dû se réinventer en partie et même créer des nouveaux postes », indique Yves Wencker.

Dans la continuité de cette exigence de qualité, l’accent a aussi été mis sur la durabilité : le nettoyage banni les produits chimiques, les restaurants se fournissent en circuit court et une politique de zéro déchet est à l’œuvre. En outre, certains éléments de l’aménagement sont issus du recyclage, à l’image de tables à base de bouteilles de champagne concassées et de revêtements de sol issus de filets de pêche par endroits. La Maison Sanofi vise ainsi les certifications Leed Platinum et Well.

Avec son nouveau siège, Sanofi compte bien séduire ses équipes en leur offrant un environnement de travail digne des meilleurs établissements hôteliers, en complément des deux jours de télétravail alloués par semaine. Cet emménagement fait partie des marqueurs forts pour l’entreprise pharmaceutique, qui a aussi fait évoluer son identité visuelle en début d’année, et qui sera un partenaire premium des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Transférer cet article à un(e) ami(e)