Aménagement

Studios Architecture ouvre le siège parisien d’Adobe sur son quartier

Par Alexandre Foatelli | le | Archi & space planning

En signant l’architecture intérieur du nouveau siège parisien de l’éditeur de logiciel, le collectif d’architectes façonne un lieu ouvert sur la ville qui rassemble une communauté active.

Au sein de l’immeuble Code, le siège d’Adobe France se veut ouvert sur son quartier. - © Studios Architectes
Au sein de l’immeuble Code, le siège d’Adobe France se veut ouvert sur son quartier. - © Studios Architectes

Logé au sein de l’immeuble Code dans le cossu 16e arrondissement de Paris, le nouveau siège d’Adobe France affirme la volonté de l’entreprise de marquer son ancrage parisien. Une volonté qui se manifeste par l’ouverture physique du bâtiment sur le quartier. Ainsi, une grande vitrine s’ouvre sur un espace d’exposition pour promouvoir des artistes locaux, visible depuis la rue jusqu’au cœur du bâtiment. Adobe fait le choix de s’intégrer à son écosystème local en classant les espaces du rez-de-chaussée en ERP (établissement recevant du public) pour permettre d’organiser des évènements ouverts à la communauté. Une stratégie d’implantation qui s’incarne également dans la création d’un lieu qui rassemble différentes entités anciennement réparties sur des sites différents.

Pour créer cette communauté Adobe et l’ancrer dans la culture parisienne, Studios Architecture a travaillé avec des artistes locaux et imaginé différentes thématiques dans les cafétérias pour offrir une diversité de destinations à explorer dans le bâtiment comme autant de quartiers aux atmosphères variées. Chacune met en avant la lumière, le patrimoine ou l’histoire de la ville.

Cocréation

Studios a mené pour Adobe une réflexion sur le développement d’espaces de travail et de bien-être qui répondent aux besoins essentiels des individus « de manière multi dimensionnelle ». Le collectif casse ainsi les codes traditionnels en basant sa réflexion non plus sur la typologie des espaces à occuper, mais sur la typologie neurologique des usagers. Les besoins de calme et de concentration ou à l’opposé de travail collectif, la variation de ces besoins dans le temps, la question de l’accès à la lumière, à la vue du ciel dégagé et aux espaces extérieurs, l’importance des espaces créateurs de liens… autant de paramètres pris en compte dans la composition des espaces intérieurs du nouveau siège d’Adobe France.

Pour aboutir à ce schéma novateur, la conception du lieu a fait l’objet d’un programme de cocréation avec tous les employés dans une mission d’accompagnement au changement qui a duré un an. Ainsi chaque étage a été conçu différemment selon les besoins de chaque équipe. Au premier, les développeurs qui travaillent en mode projet bénéficient de salles de réunion ouvertes, équipées de tableaux blancs pour établir des points d’équipe réguliers. Certains départements trouvent plus d’espaces informels, tandis que d’autres bénéficient davantage d’espaces fermés et de booths isolés pour passer des appels. Les équipes ont également été impliquées dans la création du lieu pour y apporter leurs touches personnelles. Dans le choix des noms des salles de réunions ou celui des photographies qui habillent les points café. Issues du stock d’images Adobe ou de travaux personnels, elles ont été traitées par l’équipe graphique interne pour leur donner une unité de tons.

Le bâtiment offre ainsi une variété de destinations, avec des cafétérias à tous les étages et la possibilité de travailler n’importe où avec une grande flexibilité. Pour encourager la mobilité, l’expérience de l’escalier principal a été particulièrement travaillée avec sa lumière naturelle et ses vues extérieures sur des espaces végétalisés. Si le rez-de-chaussée est dédié à la communauté locale, les derniers étages et leurs vues d’exception sur Paris sont réservés aux équipes d’Adobe. Le 6e étage propose un espace de coworking flexible, ouvert à tous pour favoriser les rencontres et la collaboration. Au dernier étage un espace mixte connecté à la nature : une grande salle de réunion avec point café qui permet d’organiser des évènements avec accès au toit terrasse pour travailler et se retrouver en extérieur.

Bien-être et écologie

Certifié Well Core & Shell, le bâtiment a été conçu en plaçant la santé et le bien-être au centre. Dans le bâtiment, de nombreux espaces dédiés au bien-être, tel que le zen room pour méditer, la salle de musique et la salle de jeux pour se divertir ou encore la salle d’allaitement. Au 1er étage, pour compenser le manque de lumière, un éclairage circadien a été installé : composé de panneaux acoustiques avec éclairages LED, il produit des motifs naturels évolutifs animés selon les cycles de la lumière du soleil en fonction de l’heure de la journée ou de la saison.

Parallèlement, Studios s’est engagé dans une approche locale et responsable en faisant le choix de matériaux durables, sans solvants et sourcés localement, à moins de 500 km de Paris. Le bois est omniprésent dans le bâtiment depuis la banque d’accueil, les paliers de l’ascenseur, les aménagements de l’atrium ou encore dans le hall ou les agencements en bois massif et les placages ont été réalisés en chêne français. Le savoir-faire du bois debout, technique ancienne de pavage en bois, a été utilisé pour créer en mosaïque les sols des cafétérias, dans un esprit bistrot revisité. Les panneaux acoustiques ont été développés en liège et pour quelques-uns en PET recyclé par des entreprises européennes. L’habillage des plafonds en textile a été réalisé par une entreprise française et le mobilier est majoritairement Made in France.

Le regroupement de 500 collaborateurs aux parcours divers, auparavant répartis sur différents sites, vise à ancrer davantage la présence parisienne d’Adobe France et à unifier le travail des équipes et la culture de l’entreprise avec un marqueur identitaire fort : la créativité. La récente nomination de Sophie Yannicopoulos au poste de directrice générale pour la France et l’inauguration de ces nouveaux bureaux ont pour vocation de donner une nouvelle dynamique à l’entreprise et de continuer à développer son empreinte locale. « Nous sommes ravis de pouvoir réunir sous le même toit l’ensemble de nos équipes commerciales, marketing, techniques, ressources humaines, conseil et R&D, issues des différentes phases de croissance et d’acquisition d’Adobe en France », déclare Sophie Yannicopoulos.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)